Publié le 15 janvier 2015

La baleine et le petit poisson

Une histoire écrite et illustrée par Éric Battut.

PRÉSENTATION DE L’HISTOIRE ET CHOIX PÉDAGOGIQUES

 

La baleine et le petit poisson voudraient devenir amis, mais la différence morphologique les contraint à abandonner cette idée. C’est alors que la baleine se retrouve échouée sur une île. Petit Poisson, assisté de ses amis, va libérer le gigantesque animal. Dans le récit d’Éric Battut, l’animal le plus grand de la planète est secouru par un minuscule poisson. « On a souvent besoin d’un plus petit que soi », telle est la morale de deux des fables de Jean de La Fontaine : Le lion et le rat et La colombe et la fourmi. De cette péripétie naît une belle amitié. Nous avons choisi de mettre en évidence sa construction en amenant les élèves à comprendre ce qui sépare les personnages et ce qui finalement les réunit (séances 1, 3 et 5).

La relation texte-illustration est intéressante dans cet album. Il existe un rapport de collaboration, c’est-à-dire que le texte et les illustrations, dans la première partie du récit, collaborent pour obtenir un sens commun. Les illustrations seules peuvent conduire l’élève à imaginer un scénario différent de celui de l’auteur. Les élèves doivent lier les illustrations et le texte pour saisir le sens voulu par l’auteur. L’auteur leurre aussi le lecteur avec une illustration qui l’amène à imaginer une tout autre suite. Jouons donc avec ce récit qui programme la surprise, l’égarement, le leurre (séances 2 et 4). Enfin, le récit fait découvrir un mammifère marin aux élèves. C’est dont l’occasion de se rendre compte que la littérature permet de construire des connaissances sur le monde qui nous entoure, mais aussi de les compléter avec une recherche documentaire (séance 6).

 

Fiche réalisée par Sophie Warnet, PEMF.