Publié le 6 septembre 2013

Bertrand Fichou : « Donner aux enfants l’envie d’en savoir plus sur l’histoire avec Images Doc »

Bertrand Fichou, rédacteur en chef du magazine Images Doc, nous dévoile comment la rédaction s’y prend pour transmettre des contenus historiques et documentaires aux enfants.

 


Vos lecteurs sont des enfants de cycle 3. Quelles sont les clés d’accès au savoir que vous utilisez pour confectionner le magazine Images Doc  ?

Nous jouons sur l’appétit des enfants pour les histoires. Nous les faisons entrer dans la grande Histoire par une histoire avec un petit h. Car ce que nos lecteurs plébiscitent en premier, c’est la bande dessinée historique. Ils possèdent déjà les codes de la BD, donc c’est immédiatement accessible pour eux. Ils plongent dans une tranche de vie et ils rencontrent des personnages auxquels ils peuvent s’identifier. Donner de la chair aux personnages historiques, c’est donner aux enfants l’envie d’en savoir plus. Nous leur racontons des « vrais gens » qui ont eu comme eux des parents, qui dorment, qui mangent, qui aiment, qui souffrent…


Comment éviter l’image d’Épinal et garder une vérité historique ?

Nous simplifions, forcément. On n’est pas dans la géopolitique à 8 ans ! Mais nous évitons les idées préconçues et les idées fausses. Nous leur donnons des informations justes, simplement incomplètes parfois. Comme si nous les accompagnions un bout de chemin et que nous leur indiquions : tu auras la suite quand tu seras plus grand…


Couverture Images Doc nouvelle formule 2013

Quelles sont vos sources ?

Nous travaillons avec des livres, bien sûr, mais aussi avec des universitaires, des chercheurs sur chaque sujet. Tout est vérifié, je dirais même verrouillé par eux ! Même les sujets scientifiques sont passés à ce crible. Ainsi pour une rubrique où l’on va apprendre à fabriquer un moulin, notre journaliste a d’abord interrogé un spécialiste de l’histoire des moulins en France… La fiabilité de nos sources est obligatoire pour un magazine comme Images Doc.


Quels sont les points forts de votre nouvelle formule qui sort en juin ?

Elle comportera plus de pages, mais surtout, chaque numéro sera désormais thématique. Cela permettra des entrées multiples autour d’un même sujet. Travailler le savoir non pas en empilant des connaissances comme des cubes, mais en permettant des connexions, des passerelles, en fabriquant un puzzle pour que tout s’emboîte et offre une vision plus large.

Propos recueillis par Murielle Szac

Sur le même thème