Publié le 6 octobre 2017

Je bouquine : Les Chats

Séquence de littérature – cycle 3 – 6e
Un roman écrit par Marie-Hélène Delval.
Fiche pédagogique réalisée par Aline Karnauch, agrégée de Lettres, professeur à l’ESPE du Centre-Val de Loire. Avant d’entrer dans le détail de la séquence, Aline Karnauch nous décrit les principaux intérêts de l’œuvre.

Les Chats de Marie-Hélène Delval correspond au prototype du roman fantastique et peut faire l’objet d’une initiation à ce genre littéraire que les élèves auront l’occasion d’étudier au collège. Il illustre parfaitement l’entrée Se confronter au merveilleux, à l’étrange stipulée dans les programmes de littérature du cycle 3.

Une initiation au roman fantastique

Les deux points de vue adoptés qui se répondent à travers deux voix alternées, le récit rétrospectif de Sébasto et le Journal de Da, permettent d’exprimer une montée très efficace de l’angoisse depuis le léger sentiment de malaise jusqu’à la terreur. Une autre caractéristique du fantastique se traduit par le doute permanent des deux narrateurs qui se sentent parfois guettés par la folie. Enfin, la présence du surnaturel, l’apparition puis la multiplication de chats mystérieux et sanguinaires qui se révélera être une malédiction infernale, contribuent à l’atmosphère oppressante et fascinante du roman. Le lexique de la peur et de l’étrange est particulièrement riche et pourra faire l’objet de prolongements lors de séances de vocabulaire.

Remarquons enfin que l’auteur n’édulcore pas le genre en jouant avec les nerfs de son lecteur et en assumant une certaine noirceur. Il préserve cependant un dénouement qui ouvre sur une résilience. En effet, au-delà de l’initiation au genre fantastique, ce livre s’enrichit d’une autre dimension plus psychologique et plus subtile, celle de la relation qui unit les deux protagonistes, un jeune garçon d’une douzaine d’années et son « grand-père » d’adoption. L’affection profonde, puis le deuil nécessaire, donnent de la profondeur au roman qui offrira sans aucun doute une expérience forte de lecture, plus appropriée à la fin du CM2.

Les principaux axes de lecture

• Dégager les caractéristiques du genre fantastique.
• Comprendre la relation entre Sébasto et Da.
• Découvrir une forme narrative originale : deux voix alternées.

Mise en réseau et prolongements

• Récits fantastiques : albums de Chris van Allsburg, « Les chats » de Baudelaire.
• En arts visuels, histoire des arts : les différentes représentations des chats dans l’art (Picasso, Klee, Renoir, Matisse, Toulouse-Lautrec…).

⇒ Pour obtenir la séquence pédagogique complète avec le déroulement des séances, voir ci-contre.

Sur le même thème