Publié le 6 octobre 2017

Je bouquine : Case mensonge

Séquence de littérature – cycle 4 – fin de 5e
Un roman écrit par Gisèle Pineau.
Fiche pédagogique réalisée par Aline Karnauch, agrégée de Lettres, professeur à l’ESPE du Centre-Val de Loire. Avant d’entrer dans le détail de la séquence, Aline Karnauch nous décrit les principaux intérêts de l’œuvre.

Ce roman de Gisèle Pineau déroule une intrigue forte autour d’un sujet délicat, un secret de famille dans le contexte du quartier défavorisé de Roucou en Guadeloupe. C’est Djinala, au prénom mystérieux, qui raconte son histoire, celle d’une jeune fille qui découvre le secret de sa naissance alors qu’elle a une douzaine d’années. Face aux mensonges, non-dits, frustrations, les différents personnages se doivent de trouver une issue. Enfin soulagés du poids du secret, ils pourront alors ouvrir une nouvelle page de leur vie.

Intérêt littéraire et didactique du roman

L’intrigue psychologique, malgré une certaine violence, est menée avec sensibilité en évitant les jugements de valeurs hâtifs et les simplifications. Elle s’enrichit par ailleurs du tableau de la vie dans ce quartier misérable de Roucou où les habitants rêvent d’un avenir meilleur. La dimension sociale et géopolitique apporte une vraie densité à ce récit et la présence de mots créoles ainsi que le recours à un langage très imagé contribueront à élargir l’horizon culturel des élèves.

Liens avec les programmes

Entrée : Vivre en société, participer à la société. Avec autrui : familles, amis, réseaux (classe de 5e). « À partir de textes abordant un univers proche de celui des élèves (famille, amis) bien que parfois issus d’un contexte historique différent, on montrera la complexité des relations à autrui et comment la littérature en explore les multiples facettes, de l’harmonie au conflit. Dans le processus de lecture, les élèves sont amenés à comparer, confronter, ajuster leurs propres représentations aux situations décrites et racontées ; ils prennent conscience à la fois de la nécessité de l’autonomie (au sein du groupe ou contre lui) et de ses difficultés. »

Axes de lecture

Deux principaux axes de lecture s’articulent entre eux :
• Compréhension de l’intrigue et de la complexité des sentiments qui animent les différents personnages
• Découverte du contexte géographique, culturel et socio-économique du récit.
Un carnet de lecture peut être proposé dans le cadre de cette lecture.

⇒ Pour obtenir la séquence pédagogique complète avec le déroulement des séances, voir ci-contre.