Publié le 24 mai 2016

La Lettre de Bayard Education n°22 – mai 2016

À découvrir avec cette Lettre : le numéro de mai (472) de J’aime lire.

  • La médiation culturelle au secours des enfants « empêchés de penser »… et des autres
  • Interview de Serge Boimare, psychopédagogue.
  • Nos règles de lisibilité à l’épreuve du numérique
  • Par Murielle Szac, rédactrice en chef auprès du monde enseignant.

Stimuler le désir d’apprendre

Comment stimuler le désir de savoir, de comprendre, d’apprendre… ? Vaste programme qui est le vôtre, qui est le nôtre, au quotidien. Renversons la proposition : quels sont les freins à ce désir ? Qu’est-ce qui empêche un enfant de penser ? La peur de s’aventurer en terrain inconnu, la peur de se perdre en route, l’anxiété de se retrouver dans un univers sans repère… Dans une époque où il faudrait toujours tout savoir, tout de suite, et où les croyances tentent de s’imposer sur les connaissances, accepter son ignorance n’est pas si simple. C’est pourtant le premier pas, indispensable, pour accéder à l’envie de découvrir du neuf.

Pour remédier à cela, un seul chemin selon le psychopédagogue Serge Boimare : la médiation culturelle (voir pages 2-3). Nous qui fabriquons des objets culturels spécialement à destination des enfants, nous mobilisons tous nos moyens pour qu’en version papier ou numérique, les enfants puissent sauter à pieds joints à l’intérieur des mots et des images conçus pour eux (voir pages 4-5). Pour que s’ouvre devant eux un monde de signes qui leur éclaire le chemin.

Murielle Szac, rédactrice en chef, déléguée auprès du monde enseignant.