Publié le 19 janvier 2015

La Lettre de Bayard Education n°20 – janvier 2015

A découvrir avec cette Lettre :

  • Retrouvez nos 7 conférences pour vos animations pédagogiques.
  • À découvrir avec cette Lettre : le numéro de janvier (193) de J’aime lire Max.
  • J’aime lire, j’aime écrire : quand la lecture appelle l’écriture par Yves Soulé, Maître de conférences en Sciences du langage, Faculté d’éducation, UM2 Montpellier, LIRDEF.
  • La littérature de fantasy : appréciée des lecteurs, et très riche pour les apprentissages en classe.

Fabriquer un lecteur, ça passe par le cœur ! Qu’est-ce que devenir lecteur ?

Vaste question, vaste réponse, sans aucun doute… Pour nous, qui créons inlassablement, sur papier ou numérique, des histoires pour les enfants de tous âges, la lecture n’est pas seulement un acte de décryptage de signes, de sons et de mots. Si nos neurones doivent se plier à un exercice pour trouver le chemin du sens, si notre intelligence doit entrer en action pour que nous accédions à la compréhension de ce que nous avons décodé, notre cerveau n’est pas le seul concerné.

Notre coeur et nos émotions sont tout aussi primordiaux pour fabriquer un lecteur. « Moi, j’aime beaucoup les histoires romantiques, et classiques, car il y a toujours quelque chose auquel on ne s’attend pas dedans, et on peut les relire à l’infini, on ne s’en lasse jamais… », nous écrit une lectrice de 10 ans. « On ne peut jamais savoir ce qui va se passer. Voilà pourquoi j’aime les livres fantastiques », nous dit un lecteur du même âge. Oui la littérature est ce qui nous permet de faire battre le coeur plus fort. Et si apprendre à lire, c’était d’abord apprendre à aimer ?

Murielle Szac, rédactrice en chef déléguée auprès du monde enseignant.

Sur le même thème